Norwich City 4-2 Newcastle Utd (Prem)

Ceci est un but de Norwich. On ne sait plus trop lequel, ils étaient tous les mêmes.

Quelle défense ? C’était la grand question qu’il fallait se poser avant match. A l’annonce du forfait de Coloccini on savait que ça n’allait être que plus difficile encore. Cela permet enfin une titularisation pour Davide Santon en Premier League. Jonas est de retour de suspension, Gosling vient remplacer Guthrie blessé et devant Shola Ameobi commence avec Demba Ba.

Le 11:

Newcastle commence bien le match et on en oublie presque le soucis d’avant match et que c’est une équipe rafistolée. Mais la vérité n’est pas ailleurs et Norwich City ne tarde pas longtemps à comprendre comment attaquer ce frêle dispositif.

La pauvre brebis sans défenses finit par se faire croquer. Le premier but sera précédé de deux erreurs du corps arbitral qui heureusement pour Norwich s’annuleront: Santon contre inexplicablement un centre venu de son côté gauche avec le bras, pas de penalty sifflé et on se demande bien pourquoi. Puis pas bien longtemps plus tard Krul capte un centre sur la ligne, le ballon ne sort pas, mais le corner est tout de même donné. Se passe ensuite l’inévitable partie de flipper dans les six mètres et le ballon roule dans le but après avoir été touché en dernier par Hoolahan.

C’est la même histoire pour le reste de la mi-temps, la défense improvisée peine et semble pouvoir à nouveau plier à tout moment. Un instant de génie venu de nul part sauve la mise et ramène le score à 1-1 à la pause. Superbe passe de Cabaye, superbe appel de Ba, superbe contrôle de Ba et superbe finition de Ba. Peut-être que ça fait beaucoup de superlatifs pour une même action et une même phrase mais les Magpies ont tellement été avares dans leur qualité de jeu que ce but semble le plus beau jamais marqué.

On espère voir des changements au retour du vestiaire, en particuliers Obertan qui a été à nouveau désastreux. Mais non, ce sont les mêmes onze joueurs qui continuent.

À la grande surprise c’est maintenant Newcastle qui fait le jeu. Shola revient bien dans le match en étant actif et la défense peut se reposer un peu. Deux grosses occasions pour Ba et Ryan Taylor ne font pas prendre l’avantage aux visiteurs, et lorsqu’au bout d’une dizaine de minutes cet élan s’essouffle on sent que la claque va arriver.

Norwich reprend le dessus et bombarde la défense de centres. Simpson et Perch sont dominés et Grant Holt peut s’y reprendre à deux fois pour marquer de la tête.

Dan Gosling qui remplaçait Guthrie qui remplaçait Tioté n’a pas été convaincant du tout durant ce match et on peut dire cela avant même de prendre en compte son drame personnel qui débute à la 63ème minute. Il décide de jouer un ballon anodin en retrait, celui-ci se transorme en passe en profondeur parfaitement dosée pour l’ailier des Canaries; centre pour Steve Morison et but. 3-1. Trois minutes plus tard Gosling met le dernier coup de pinceau à son œuvre en se faisant exclure pour jeu dangereux. Bravo l’artiste.

Mais ce n’est pas la fin, et on répète le même schéma que précédemment: reprise du jeu à leur compte par Newcastle, regain d’espoir et c’est encore un moment de génie que produit Demba Ba pour ramener le score à 3-2. A ce moment du match Newcastle a de l’élan offensif, mais toujours rien n’est fait par Pardew. Ce n’est qu’à la 80ème minute qu’il se décide enfin à faire un changement: Sammy Ameobi pour Obertan. Mais c’est trop tard et lorsque James Perch nous montre l’étendue de sa bêtise en concédant coup franc stupide, Grant Holt est servi dans un fauteuil pour plier le match en marquant à nouveau deux minutes plus tard.

Dure journée au boulot pour Alan Pardew. Son premier gros faux pas. Le choix de ne jamais faire figurer Ben Arfa est étrange. Ne pas le faire jouer d’entrée peut encore être compréhensible car il a voulu mettre Shola pour qu’il aide la défense sur coups de pieds arrêtés, mais que Ben Arfa ne rentre jamais, ni à la pause ni en deuxième mi-temps, n’est pas loin du scandale. Cette insistance de Pardew à ne vouloir faire jouer le français qu’en 10 et rien d’autre n’a pas de sens. D’une part cela prive l’équipe d’un de ses meilleurs éléments créatifs et d’une autre part on doit se taper Obertan qui lui semble irremplaçable malgré l’enchaînement des performances catastrophiques.

Cela nous amène justement à ses deux chouchous, Obertan et Raylor. Malheureusement avec les blessés, Ryan Taylor allait jouer par défaut. Mais en voyant que Santon peut en fait jouer au football et être un défenseur tout à fait respectable on est en droit de se demander pourquoi on ne l’a pas vu beaucoup plus tôt dans l’équipe.

Les notes:
Krul 6, R. Taylor 5, Simpson 7, Perch 4, Santon 6 (Ferguson N/A), Obertan 3 (Sa. Ameobi 5), Gosling 4, Cabaye 7, Jonas 6, Sh. Ameobi 6 (Smith N/A), Ba 9

Liens externes:
BBC Football: Norwich 4-2 Newcastle

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s